C'est lui l'accordeur
des touches fondamentales
il connaît la couleur
et les sons du cérémonial
chaque chose en ce monde a son heure
je le regarde frémir en son val

L'arbre, seul ou pas, n'est pas à servir
il a beaucoup à offrir
A qui veut bien l'entendre
l'arbre murmure
Je crois souvent comprendre
que l'Homme n'est pas mûr
J'aimerais un jour être cueillie...

S'isoler parfois peut être crucial
rechercher principes directeur
est l'essence du primordial
pour devenir ce compositeur
qui ici trouve son mémorial
qui nourrira ce voyageur
avant son retour vers le convivial

Laisser un commentaire