Mer intérieure

Ma mer intérieure
m'écume et me hisse
vers des aventures sans artifices
Ma mer intérieure
est comme une mère pour moi
elle me berce et me baigne dans ses bras
Ma mer intérieure
a quelquefois le goût amer
des absences et des absinthes des vieux loups de mer
Ma mer intérieure
sait jouer au capitaine pas sage
qui chaloupe sans astrolabe sous l'orage
Ma mer intérieure
tout à son aise
creuse un canal de Suez
pour visiter ta mer intérieure
Ma mer intérieure
ne sait rien de la géographie
ni noire, ni morte, elle vit son roulis
Et moi, dans ma mer intérieure
je me sens comme un poisson dans l'eau
Pas vous ?

Insigne marin d'eau douce, je me noierai dans un verre d'eau dés que le vague bouge, je roulerai sous la table dans le moindre bouge.
Aussi ma mer intérieure est toute petite, et dans ce tout petit, dans ce tous aux abris , tous les canaux, tous les chenaux, tous les bateaux viennent s'y abreuver, trouver leur calme plat, tremper leur encre, défaire leur sac de noeud, ouvrir leurs écoutilles, remonter le contre-courant et arrivent à bon port.
Cette mer intérieure peut-être d'interêt supérieur!

Laisser un commentaire